NOIR / THRILLER / FANTASTIQUE

lundi 27 avril 2020

Relecture

Il y a un mois, j'expliquais que lorsqu'on est confiné, cette configuration étrange laisse aux plus chanceux le temps d'écrire et de se relire. Je fais partie de ces petits veinards. J'ai terminé l'écriture du premier jet, ça y est.
Ce roman, "Paiement après résultats", entre donc dans sa phase relecture : ses pages défilent déjà sous mes yeux plus tout à fait "de lynx" et elles seront ensuite soumises à deux autres paires d'yeux 😉 C'est plus sûr !

Et après, quel sera l'horizon ? Chaque fois que je ferai un break dans ma relecture, ou que cette dernière sera entre les mains de mes relectrices, ça me laissera un peu de temps... mais un peu de temps pour faire quoi ? Pour mettre à jour une liste d'éditeurs à contacter. Éditeurs polar cette fois, puisqu'il s'agit d'un polar. L'autre horizon semble plus lointain mais il faut déjà y penser, en tout cas c'est la manière dont je travaille : un prochain synopsis, à choisir parmi des idées. Certaines idées sont déjà un peu développées, d'autres plus récentes, d'autres à venir... L'une d'elle émergera. Ce sera le roman suivant.


Côté salons et promo, pas de mystère : c'est toujours le désert. Même le salon des Aventuriales (septembre !) reste à confirmer, alors...

Allez, j'y retourne, go go go ! Bonne confinuation !

mercredi 25 mars 2020

Coronarticle

Coronasalons
Si je glisse quelques mots de cette crise folle dans mon blog, ça n’est pas pour donner des avis autorisés ni pour faire oin oin ; pour ça il y a les réseaux sociaux, et pendant ce temps-là, d’autres suent sang et eau et se tuent à la tâche, au sens propre, pour sauver des vies.
Je parle de ce qui touche l’activité dont il est question dans ces lignes depuis la création de ce journal : celle qui consiste à écrire des histoires.
L’annulation des salons va bien sûr simplifier mon agenda ! Plus rien, ni ça ni autre chose, pour les prochains mois. Grésimaginaire, Les Imaginales, autres rendez-vous en librairie ou au musée Latarjet… tout ça est reporté à bien plus tard.
L’autre conséquence, c’est bien sûr la mise en danger des éditeurs aux épaules moins solides, les "petits" éditeurs quoi, ceux qui ont un besoin vital de ces salons pour assurer les ventes. Mon éditeur, les éditions Luciférines, fait partie de ceux-là.
J’en profite donc pour rappeler les bienfaits de ce catalogue pour la santé et le bon déroulement de votre confinement. Si vous voulez commander maintenant et soutenir la cause, c'est là :
Si vous souhaitez nous soutenir et lire nos livres, vous pouvez les commander en ligne sur notre site. Tous nos livres existent en version e-pub ! 

Et si vous ne trouvez pas votre bonheur dans ce catalogue « fantastique et horreur » - les goûts et les couleurs, tout ça - , piochez ailleurs mais piochez chez les « petits » éditeurs aux catalogues riches et de qualité. Ce sont eux qui découvrent les grosses cylindrées de demain : pas les grands éditeurs, qui ne font que récolter le boulot abattu par les autres. Allez piocher chez les Malpertuis, Mû, Chat Noir, Éditions 115, Séma, Noir D’Absinthe… et autres Grimoire ! Désolé, j’en oublie douze mille.
Ils n’attendent que vous 😛 😛 😛


Coronécriture :
Alors donc, pour occuper les confinés qui s’ennuient, plusieurs solutions s’offrent à nous : davantage de lecture, davantage de jeux de société, de ménage, de rapports sociaux à distance, sous la couette ou par la fenêtre ?
Je dis NON ! Davantage d’écriture surtout ! Ben oui ! Mon dernier roman « Paiement après résultats » avance, avance… Lui aussi, à l’instar du virus, galope à un rythme plus qu'honorable. Le temps que j’ai perdu cet hiver est en train d’être rattrapé. J’aperçois presque la ligne d’arrivée.
Donc, à bientôt !

Voilà, à la vôtre ! Bonne santé !

lundi 13 janvier 2020

2020, on s'y colle !

Commençons par une bonne nouvelle de rentrée : « L'Homme Maigre » fait partie des 6 romans finalistes pour le Prix Aventuriales 2020 qui sera décerné cet été. 





 https://www.aventuriales.fr/prix-des-aventuriales-1/

C’est ma première sélection pour un prix littéraire, ça n’est donc pas anecdotique. Les prix, c’est toujours un peu la même chanson : chacun clame qu’il s’en fout, jusqu’à ce que ça lui tombe dessus.
Alors, je ne vais surtout pas me distinguer du lot : je ne sélectionne pas mes lectures en fonction des prix reçus et je n’écris pas pour en recevoir… et je suis pourtant content et hyper reconnaissant de cette sélection. Voilà. Merci donc… à mon marabout sénégalais : il ne raconte pas QUE des conneries ;)
Rendez-vous en juin prochain avec les autres finalistes avant de prendre la direction du bar.


                                                                               *

Voici les premiers rendez-vous pour cette année 2020

 
- salon "Des livres et vous", Villette d’Anthon, dimanche 9 février :


















- salon "Grésimaginaire", Crolles (38), 4 et 5 avril :



Excellente année 2020 et à très bientôt donc...

mercredi 18 septembre 2019

Rencontres de rentrée

Avec la rentrée, les premiers rendez-vous dédicaces ! Je m'y rendrai avec "Le Saut du grillon" sous un bras, et "L'Homme maigre" sous l'autre !

Samedi 21 et dimanche 22 septembre, Journées Européennes du Patrimoine : après la Nuit des musées ce printemps, je serai une nouvelle fois au musée Latarjet, le musée des sciences médicales de Rillieux. Adresse : 819 Route du Mas Rillier, 69140 Rillieux-la-Pape.

Visites du musée : 15h, 17h, le samedi 21 (il y aura également une visite nocturne à 21h, mais je ne serai pas présent pour cette dernière)
Une seule visite dimanche 22 : à 15h.

 Lien pour s'inscrire aux visites




Samedi 26 octobre, Cultura Givors : séance de dédicaces, avec romans et recueils de nouvelles.



à suivre...

dimanche 4 août 2019

Une ramette de papier, douze noix de cola et deux poulets !

Bon, c'est l'heure de la pause estivale, de l'article rafraîchissant comme un bonbon à la menthe...

La promo de mon second roman, "Le saut du grillon", connaît une parenthèse et moi je prends quelques vacances. Pour la petite histoire, il faut savoir que mon copain parasite, rentré d’Épinal avec une fuite sous le capot, a été hospitalisé : le bon docteur Philéas Polypus lui a prodigué les soins idoines, et hop ! il est reparti comme un jeune homme ! Un bon bain d'alcool à 70°, ça vous retape n'importe qui. Voyez plutôt :

A présent, quelques nouvelles côté écriture. Mon blog mentionnait il y a quelques temps (les plus assidu-e-s s'en souviennent peut-être) un personnage fantasque de marabout. J'avais utilisé cette carte de visite, assez alléchante, pour illustrer mon propos :
Y a pas à dire, elle a de la gueule je trouve ! Le récit des aventures de ce marabout blanc (oui, le mien est un Lyonnais d'origine auvergnate, un peu pâlot) est en cours d'écriture : ce sera bien mon prochain roman. Pas de fantastique dans cette histoire : il s'agira d'un roman noir, un peu loufoque.
Petit secret de fabrication : pour assurer la réussite du projet, et attirer sur lui la bienveillance des esprits de la brousse et de la ville, j'ai consulté un authentique marabout, à M'Bour (une heure de route de Dakar, Sénégal). Bien sûr, ces choses-là ne sont pas gratuites. Vu le cours du mouton en juillet, et vu les chiffres de mes ventes précédentes, j'ai dû renoncer au sacrifice du quadrupède et me rabattre (non sans avoir marchandé) sur un "pack sacrifice" moins onéreux : c'est ainsi qu'en contrepartie du sacrifice d'une ramette de papier, de douze noix de cola et de deux poulets (ou deux coqs, c'est selon le stock), j'ai pu assurer le coup dans les limites budgétaires qui m'étaient imparties. Ouf.
Quand t'es pas un bon commercial, faut trouver des solutions !
Je lis d'ici votre scepticisme... mais l'anecdote est authentique jusque dans ses moindres détails...

Ce brillant récit promis à un grand succès sera intitulé : "PAIEMENT APRÈS RÉSULTATS". Mon marabout blanc s'appellera Alper. A bientôt pour de nouvelles informations.

Bonnes vacances à toutes et tous !

mardi 4 juin 2019

Parasite lonely hearts club band : le joli mois de mai

Le mois de mai s'est achevé, après une opération promo qui aura duré quatre semaines. Bilan.

Les éditions Luciférines étaient présentes à la Japan/Geek Touch de Lyon, pour un démarrage en douceur. J'en ai profité pour récupérer mon parasite en bocal auprès de Phil, le docteur fou de "Produits[d]Rivets". Ma fidèle mascotte, un organe infecté -s'il vous plaît- m'a ensuite accompagné tout au long de ce mois marathon 😏

Le café-librairie le "Macanudo" nous a hébergé pour la sortie lyonnaise officielle du "Saut du Grillon" : musique latino et bière pression à l'intérieur, fumigènes et gilets jaunes dehors, l'ambiance était torride, mon parasite s'est trémoussé comme Shakira !
El Macanudo


Ensuite, direction le musée Testud-Latarjet, où l'équipe des bénévoles et le conservateur nous ont accueillis chaleureusement pour une "Nuit des Musées" mémorable ! Le musée consacré à l'anatomie a choisi de faire ce soir-là un focus sur quelques figures singulières de l'histoire des sciences : FJ Gall, Brocca, Aldini, Galvini, Mesmer, Duchenne de Boulogne, Marc-Antoine Petit... Mon tamagotchi, lui, a retrouvé toute sa petite famille d'organes en bocaux. Très émouvant ! Le public, passionné par les collections incroyables du musée, a réservé lui aussi un chouette accueil à mon acolyte et à moi-même. Tout ça à quelques mètres des collections qui ont inspiré "Le Saut du Grillon"... Un joli retour des choses, non ?
Le stand cabinet de curiosités


Le parasite dans le coffre et le pied au plancher : c'est parti pour les Imaginales ! Le salon d’Épinal a été une fois encore à la hauteur des attentes. Le stand des Luciférines a accueilli les nouvellistes, amis, éditeurs et auteurs publiés ici ou ailleurs : bonne ambiance et succès au rendez-vous ! Merci une nouvelle fois au Grimoire pour son sens de l'hospitalité et du heu... enfin on a bien ri 😁
Avec les gardiens du stand


Bon, toutes ces aventures ont mis mon gentil parasite un peu à plat : à l'heure où je parle il est sous perfusion d'alcool à 70, j'attends l'intervention imminente du docteur fou, le Pr. Phileéas Polypus. Je sais que ça ressemble à une blague mais non : un choc sur le bocal au retour d’Épinal, une fuite de fluide vital et paf... j'ai dû agir vite pour réanimer mon camarade ! Mais don't worry : il va revenir, plus fort encore ! Après son succès planétaire à Cannes (palme d'or pour "Parasite" de l'excellent Bong Joon-Ho, tout de même !), nul doute que la bébête n'a pas fini de bouffer du lion !

                                                                                   *

Maintenant, la pause estivale en vue : encore une opération promo choc à la bibliothèque de mon CE et... à moi les vacances d'été !

Ou plutôt l'immersion dans mon nouveau manuscrit : les 100K ne sont pas loin. J'en dirai quelques mots un de ces jours.

Photo Phileéas Polypus
à bientôt !



lundi 6 mai 2019

Rendez-vous de mai

La promo de mon 2e roman, "Le Saut du Grillon", battra son plein au mois de mai :


Le démarrage a eu lieu le week-end dernier à la Japan/Geek Touch ! Petite photo souvenir...



* Samedi 11 mai, on enchaînera au café-resto-librairie super sympa, "Le Macanudo", Quai Claude Bernard !

* Samedi 18 mai "La Nuit des Musées" sera l'occasion d'une dédicace d'un genre inédit, du moins en ce qui me concerne... Retour sur les lieux de l'intrigue du "Saut du Grillon" : profitez-en pour voir les collections incroyables du musée Testud-Latarjet à Rillieux-la-Pape !

* Du vendredi 24 au dimanche 26 mai, le rendez-vous rituel : salon "Les Imaginales", à Épinal !



Pour lire "Le Saut du Grillon", découvrir les lieux de l'intrigue ou voir le bocal contenant le terrible parasite... VENEZ ! ! !