FANTASTIQUE / THRILLER / NOIR

mardi 5 février 2019

Le musée Testud-Latarjet, musée des sciences médicales et de la santé

J'ai eu le plaisir de participer à une visite nocturne (à la lampe frontale !) du musée Testud-Latarjet en décembre dernier. Je me suis demandé si j'allais y retrouver les collections qui m'avaient tant marqué dans les locaux de la fac de médecine, y retrouver l'ambiance, le décor... Suspense !


Les collections sont actuellement hébergées dans une sorte de hangar, sur un ancien terrain militaire situé à Rillieux-la-Pape (si j'ai bien suivi les explications). Question ambiance, on quitte celle des cabinets de curiosité pour rejoindre celle des grands hangars désaffectés, froids et inquiétants (un petit côté X-Files, zone 51, hangar 18...). Bref. C'est très différent mais ça marche tout aussi bien. Coller des collections comme ça dans un tel décor, ça pourrait paraître sacrilège... mais non : c'est tout le contraire !


Les collections que j'avais tant aimées reprennent vie, une autre vie, avant la prochaine. Il y a en effet un projet en cours à ce sujet, mais nous en parlerons une autre fois. Anatomie, poisons, embryologie, tératologie, anthropologie criminelle... les pièces sont fascinantes, mises en valeur dans le même mobilier magnifique que sur l'avenue Rockefeller. Mon seul regret : la collection "parasitologie" est encore dans les cartons... En revanche, on peut voir une salle d'opération de médecine légale "à l'ancienne", et déjà apercevoir une collection "dentaire" qui promet !


L'accueil a été très sympa, les commentaires riches, en un mot : il faut absolument visiter ce musée, partager l'info, le faire connaître. Go !

Facebook musée Testud-Latarjet
Actualites : une-nuit-au-musee-des-sciences-medicales-et-de-la-sante

Je reparlerai bientôt de tout ça, au sujet de mon second roman à paraître : "Le Saut du Grillon".

samedi 1 décembre 2018

Le Saut du Grillon dans la Mare - Le musée Testut-Latarjet

Avec le sens inné du teasing qui me caractérise, je distille les infos au compte-gouttes... seulement voilà : à un moment donné, il faut se jeter à l'eau.

Dans les prochains mois sortira aux éditions Luciférines mon second roman "Le saut du grillon dans la mare", un thriller fantastique. Celles et ceux qui ont goûté "L'homme maigre" vont probablement se retrouver ici en terrain connu : un récit ancré dans le réalisme urbain quasi polar, celui de Lyon, des personnages torturés, sous pression, une ambiance noire... bref, on va encore bien se marrer !

Plusieurs éléments du récit partent de ce lieu, le musée Testut Latarjet :


J'ai eu la chance de visiter ce lieu avant sa fermeture. Les collections hébergées dans les locaux de la fac de médecine étaient consacrées à l'anatomie humaine : criminologie, parasitologie, tératologie (étude des anomalies, "monstruosités")... J'ai su tout de suite pigé que mon prochain roman ne passerait là et nulle part ailleurs.

J'ai bien sûr arrangé tout ça à ma sauce, mais beaucoup d'éléments du récit concernant ces collections sont exacts. Pour information, une partie des pièces devrait être visible dans le nouveau musée consacré à la médecine et à l'anatomie, situé à Rillieux-La-Pape et dont l'ouverture a été sans cesse repoussée.
Si j'interprète correctement ce que je lis sur Internet, les visites ont commencé. Je vais tenter de me greffer sur celle du 7 décembre et on va bien voir.

Je reviendrai là-dessus et sur mon second roman bientôt.

à suivre...



dimanche 4 novembre 2018

Fantasy en Beaujolais, samedi 17 novembre...

Samedi 17 novembre, c'est la date retenue par les révolutionnaires de 2018 pour se dresser et protester contre... heu contre la hausse du prix de l'essence.
Mais plus incroyable encore : c'est aussi celle du lancement de la nouvelle formule de FANTASY EN BEAUJOLAIS. Moins héroïque mais plus dans mes cordes.

Quelques petites infos en vrac :

le salon FANTASY EN BEAUJOLAIS ouvrira ses portes à 10h (10h-18h).

Si j'ai bien compris, mon stand sera là : Halle Chamerat, 1 place de la Fontaine, 01140 Saint Didier sur Chalaronne (signalé "1" sur le plan ci-dessous) :



Incroyable : je ne serai pas seul dans cette halle ! Vous pourrez notamment y croiser Sire Cédric et Ian Manook.





J'emporterai avec moi mon roman "L'Homme Maigre", quelques nouvelles publiées ici et là, et quelques titres des Luciférines planquées sous mon blouson.









Et on remettra ça le dimanche 18.

À dans deux semaines à saint Didier sur Chalaronne !

vendredi 21 septembre 2018

C'est la rentrée !

..."C'est la rentrée"...

Je cherchais un titre original, j’ai pensé à celui-ci…

Bon.

Le prochain roman :

Dans un article récent, j’ai dit quelques mots de l’histoire de Sian, du récit sombre de ses jeunes années. J’en parlerai plus longuement dans les mois à venir : un nouveau thriller fantastique, mon second roman, devrait voir le jour.




Autre actu :



Le prochain salon où je serai présent : Fantasy en Beaujolais, les 17 et 18 novembre 2018,

Fantasy nouvelle formule, nouveau lieu, nouveau parrain…

...enfin presque : puisqu’il s’agit de SIRE CEDRIC !!! (et ça me va trèèès bien ! J’ai dit que j’aimais beaucoup Sire Cédric ? Alors il faudra que je le fasse !)

Voilà pour la rentrée. A bientôt !


lundi 21 mai 2018

L'Homme Numérique

Quelques mots pour dire que "L'Homme Maigre" est désormais disponible en version numérique sur le site des Éditions Luciférines :





L'Homme Maigre version numérique, cliquer ici







Cette semaine, "L'Homme Maigre" version papier sera également disponible sur le stand des Luciférines, à mes côtés, pendant les Imaginales.

Rendez-vous au salon d'Épinal de vendredi 25 à dimanche 27 mai !

jeudi 26 avril 2018

Un parasite, un dépôt, un pichet

Manuscrit(s) :

Difficile de ne pas évoquer ses projets littéraires dans un blog tel que celui-ci... N'est-ce pas ?
Mon nouveau manuscrit fait encore l'objet de corrections (des corrections "mineures" aurais-je l'audace de préciser), mais il est en cours de soumission.
Pour celles et ceux qui ont aimé "L'Homme Maigre" : ce nouveau roman est un thriller fantastique, l'histoire se déroule à Lyon, la forme n'est pas éloignée (me semble-t-il) de celle de mon premier roman...
Une jeune héroïne, le thème de la lignée/l'héritage, la présence de parasites, un récit très sombre (beaucoup plus sombre que "L'Homme Maigre", je pense)... en voici quelques ingrédients.
J'espère que cette histoire connaîtra une aventure éditoriale. Pour ma part, j'ai aimé la jeune Sian comme j'ai aimé Djool. Alors, wait and see.

Je travaille en ce moment sur le synopsis d'un troisième roman.

"Les Pourris" sera peut-être un jour un recueil de nouvelles illustré, le projet est toujours en cours. Il reste plusieurs nouvelles à écrire, des illustrations à faire. A suivre...

Article(s) :

Je n'ai pas tenu mes promesses. C'est mal. J'avais annoncé un article consacré au Dépôt Imaginaire, lieu dédié à la littérature SFFF, à ses auteurs, à ses lecteurs, à ses blogueurs, lieu de rencontres, d'événements, lieu pour lire et acheter des livres, pour découvrir les catalogues d'éditeurs plus ou moins connus et distribués... Bref. J'arrive après la bataille. Le Dépôt Imaginaire a fermé ses portes il y a quelques mois et c'est bien dommage. Ma modeste contribution aurait été plus utile si elle avait été moins tardive... Regrets.
L'éditeur Mû, lui, est toujours là. Nous retrouverons Davy et Driss dans de nouveaux projets, je n'en doute pas... Alors, à bientôt.

J'avais aussi annoncé un article consacré à "Life is a pitch", l'hilarant podcast animé par mon pote Cédric et dédié à la narratologie, à la littérature SFFF, à ses auteurs, à leurs méthodes et leur appétit d'écriture, mais également à la bière, aux crêpes et à la bonne humeur ! Je ne dis pas que j'arrive trop tard, qui peut savoir ? Ce n'est pas faire offense à notre ami Cédric que de constater que LIAP est pour l'instant entre parenthèses et de le déplorer.
Dis, Cédric, tu vas le reprendre ce podcast, ou bien ?

Non, en fait c'est surtout : merci Cédric pour ces excellentes séquences, pour cette idée folle et foutraque, pour tous ces "trucs" ! Life is a bitch !

Life Is A Pitch

Notre Président et Nadia Coste





Et prochain rendez-vous avec les éditions Luciférines : le salon Imaginales, du 24 au 27 mai à Epinal.
https://www.imaginales.fr/ 


samedi 31 mars 2018

Série belge, série nordique

Série belge

Ces dernières années, j’ai fait une petite plongée dans plusieurs univers fantastiques : ceux de Thomas Owen, Jean-Pierre Bours et Jean Ray. Tous belges.

Des univers très réalistes, à la fois étranges, oppressants, poétiques, absurdes, obsessionnels… Il ne suffit pas de dire que j’aime : je m’y retrouve, et ça c’est une sensation qu’on n'éprouve pas si souvent en lisant. Je ne suis pas critique littéraire, alors je ne vais pas m’étendre. Mais si certains promeneurs égarés atterrissent ici, s’ils sont amateurs de littérature fantastique : qu'ils essaient ces auteurs ! Et au risque de me faire lapider : non, « Malpertuis » (le roman de Jean Ray) ne m’a pas convaincu.

Mon coup de cœur : « La Truie » de Thomas Owen.



Série nordique

Même motif, même punition. Mais pas de fantastique ici. Pas non plus de polar : vous allez échapper à la vague des polars nordiques (qui a dit « ouf »?). Aujourd'hui, ce sera littérature générale. Ceux qui sont allés sur place vous diront « blanche »...

Pêle-mêle quelques auteurs norvégiens et finlandais. Ce que j’y ai trouvé ? Un ton sur la corde raide, naviguant entre naïveté et absurde : ça permet au lecteur une immersion dans la peau de personnages atypiques (« Elling »!), internés, enfantins, originaux, décalés… On oscille en permanence entre altérité et familiarité, c’est assez addictif.

Les Norvégiens : Ingvar Ambjornsen, Erlend Loe. Le Finlandais : Arto Paasilinna. Sur ma pile j’ai également un Danois, Jorn Riel ("chaudement" recommandé sur le stand de Gaïa, au salon de Paris : je n’ai lu que le début !). Enfin, je suis tenté d’ajouter le célèbre Suédois Jonas Jonasson et son « Vieux » : c’est un peu polar, certes, mais c’est surtout franchement absurde.

Seul bémol : l’histoire. Je dois bien admettre que parfois, l’intrigue proposée par ces auteurs patine un peu. Autant le ton et l’ambiance absurdes me séduisent infiniment, autant l’histoire qui ne va nulle part me laisse froid.
A chacun de lire et d’y trouver ce qui lui convient.

Le must : « Elling » d’Ambjornsen.
C’est une trilogie. Le 3e tome est encore sur ma pile...